01 août 2016 ~ 0 Commentaire

jacques Halbronn Le rôle du père pour les enfants en bas âge.

Le rôle du père pour les enfants en bas âge.

par  Jacques Halbronn

On croit généralement que le père ne joue pas un rôle important dans les premiers mois de la vie de l’enfant. Nous voudrions ici contester un tel sentiment assez répandu.

Nous nous appuierons, pour ce faire, sur nos travaux consacrés aux différences sensorielles entre les deux sexes.

Nous avons insisté dans nos textes sur la dimension visuelle chez l’homme plus que chez la femme. Or, le contact visuel n’a pas besoin de l’apprentissage du langage. Il peut donc s’établir, s’instaurer, dès les premiers jours. L’enfant a besoin qu’on le regarde et nous trouvons assez

choquant le fait que la plupart des poussettes- de nos jours - place la mère derrière

son enfant. La mère  peut certes lui parler mais non le regarder. On notera que le psychanalyste ne regarde pas son patient mais l’écoute, ce qui nous semble mieux convenir à une clientèle

féminine, ce qui était le cas de Freud.

Donc le face à face entre l’enfant et son père nous semble une très bonne chose. Il n’est poin besoin de parler mais il y a un fort contact visuel, une présence. Cela implique de pouvoir fixer les yeux de l’autre, en silence, ce silence qui est si difficile à vivre pour une femme laquelle

au lieu de regarder l’enfant lui adresse la parole.

Encore conviendrait-il évidemment de distinguer le cas du garçon et de la fille. C’est

bien entendu le garçon qui est le plus réactif au plan visuel et la fille davantage à la parole

Cela revient à dire que le « petit garçon » sera en mesure de communiquer plus tôt que la petite

fille, laquelle devra attendre de savoir parler sur la base de telle ou telle langue.

La petite fille aura moins besoin de lumière pour communiquer avec autrui et au fond elle n’aura même pas besoin d’un visuel à la différence du petit garçon qui sera pénalisé s’il ne peut

observer les gens ni communiquer par le regard.

Rappelons que selon nos travaux, les femmes sont « aveugles », ce qui exige de passer par

la parole pour appréhender le monde. Ce qui compte, c’est ce qui est dit, et ce que l’on

exprime et ressent par la parole alors que pour les hommes, ce qui est déterminant, ce

sont les faits que chacun peut observer de concert. Que le père et son fils voient les mêmes

choses se passe de tout discours. Au contraire en ne parlant pas ils placent les femmes à

l’extérieur de leur relation tout comme les femmes entre elles sentent bien que ce qu’elles

se disent n’intéresse guère les hommes alors que pour les femmes, parler c’est donner un

signe de vie, c’est montrer sa présence et rester muet  crée une géne, ce qui n’est pas le

cas des hommes qui se nourrissent visuellement.

C’est dire que le monde des hommes et des femmes ne sont guère compatibles. Il est bon que les deux sexes, même très jeunes, vivent séparément, quitte à se retrouver autour de la table pour les repas et de façon assez brève. ^Ce qui est une bonne chose pour un sexe ne l’est

pas nécessairement pour l’autre. Et la formule ‘aime ton prochain comme toi même » nous

laisserait plutôt perplexe!

Souvent, il arrive d’ailleurs que l’on juge une relation entre des hommes et notamment entre un fils et son père selon des critères inappropriés du genre: ils ne se parlaient pas, ils n’échangeaient pas un mot, ils ne se confiaient pas bref ils ne communiquaient pas. Mais

il faudrait prendre en compte le temps passé ensemble, par exemple dans une partie

d’échecs, dans une promenade, lors d’un match. Peut être se comprenaient-ils sans avoir

besoin de formuler par des mots? C’est pourquoi, la notion de normalité est relative au sexe.

Ce qui est normal pour les uns ne l’est pas automatiquement pour les autres. Et il serait bon

d’en avoir conscience, ce qui serait une marque de respect plus heureuse que d’imposer

son idée du  bon et du bien à autrui, indistinctement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JHB

01 08 16

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Catheprdm |
Cathocevennes |
Amour777 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Uliscom
| Homélies pour l'année ...
| Ecoute la vie en toi