16 août 2016 ~ 0 Commentaire

jacques halbronn: les deux philosophies du thème natal : l’humaniste et la karmique

Les  deux philosophies du thème natal ; l’humaniste et la karmique

par  Jacques Halbronn

Il y a deux façons de s’individuer, c’est à dire de sortir de la moyenne et donc d’une certaine médiocrité: l’une passe par la création d’une oeuvre, l’autre par celle d’une vie. Cela correspond à deux écoles d’astrologie, respectivement à l’humaniste (Rudhyar, Ruperti, Othenin Girard etc)  et à la karmique.(Andrieu, Larzul,  Alain Gauthier  etc) , toutes deux axées sur l’interprétation du thème natal, lequel serait la radioscopie de la personnalité.

Ces deux approches attirent particulièrement les femmes  en ce qu’elles  traitent de la capacité à se différencier de son prochain, ce qui correspondrait à l’animus  alors que l’anima nous inviterait à  nous fondre dans le groupe et d’exister par le groupe. Selon nous, les femmes seraient fascinées par tout ce qui leur permettrait de sortir de l’ordinaire et elles sentent qu’elles n’ont des chances d’y parvenir qu’en passant par  les services de l’astrologue.

Cependant, ces deux voies ne suivent pas le même parcours puisque l’une- l’humaniste (inspirée par la psychologie humaniste)- implique voire promet une certaine réussite sociale, ou en tout cas une réalisation personnelle notamment par le biais de l’art, comme le propose Dane Rudhyar – une individuation- tandis que l’autre- la karmlque- va probablement davantage s’intéresser à un passé souvent dramatique qu’il faudra apprendre à assumer.. L’une accompagne la personne vers une certaine ascension  et l’autre  dans quelque descente aux enfers.

Entendons par là que l’astrologie karmique s’adresse aux personnes qui ont eu l’expérience d’une dégradation de leur personne, que ce soit sur le plan physique (maladie, handicaip ) ou  moral (abandon, divorce, exil) Et en effet,  tous ces cas de figure sont porteurs de quelque  processus d’indivduation mais plutôt par le bas, par  la chute. En revanche, les humanistes s’engagent à vous accompagner, à vous encourager dans la réalisation de vos espérances

Quelque part, il nous semble que l’astrologie karmique est mieux adaptée à la condition de la femme et l’humaniste à celle de l’homme; En effet, la réalisation vers le  haut est bien plus rare chez les femmes que chez les hommes comme l’enseigne clairement l’Histoire des « grands hommes » (Panthéon) et ce dans les domaines les plus divers: philosophie, musique, science, politique etc. C’est plutôt du coté des épreuves que les femmes auront quelque chance de se distinguer et de laisser quelque trace,  en tant que saintes (on pense à une Thérése de Lisieux, à une Mère Thérésa) ou martyres (on pense à une Louise Michel voire à une Simone Weil) L’épreuve, la perte (d’un enfant par exemple),la ruine, l’emprisonnement, la servitude  aussi débilitantes soient -elles   grandissent la femme, en tant qu’individu « remarquable »., la font en tout cas échapper à la fusion dans une destinée collective qu’elle sait être son sort. En fait, les femmes envient les hommes de parvenir si souvent à se distinguer au plus haut niveau alors qu’elles n’y parviennent que si rarement..

 

C’est dire qu’il ne faut pas se tromper d’astrologue: que les hommes évitent de se retrouver chez une astrologue  karmique dont les valeurs ne conviennent qu’aux femmes et que les femmes évitent d’aller consulter un astrologue humaniste car  il l’orienterait selon des valeurs qui valent surtout pour les hommes et  qui ne correspondent pas aux potentialités féminines. Car vouloir se réaliser selon les valeurs de l’autre sexe risque fort d’être contre-productif.

En définitive, l’existence de ces deux astrologies  valide nos analyses car elles sont le reflet de façons fort différentes d’envisager la vie et dans les domaines les plus divers, l’on pourrait parvenir à une telle dualité des orientations offertes.  Le simple choix d’une astrologie est en soi révélateur. Il serait bon en tout cas que les praticiens et les enseignants de ces deux écoles eussent  conscience qu’ils correspondent à des besoins différents, et donc que l’individuation peut se vivre sur deux registres assez opposés.

 

 

 

 

 

 

 

JHB

15 08 16

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Catheprdm |
Cathocevennes |
Amour777 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Uliscom
| Homélies pour l'année ...
| Ecoute la vie en toi